Rénovation PUITS 1

schacht 1

Ça y est ! Cette année, le GIE EURIDICE rénove l'installation d'extraction du puits 1 du laboratoire souterrain HADES. Celle-ci arrive au terme de 40 ans de bons et loyaux services. Outre la nouvelle installation, le plus ancien puits d'accès de HADES va bénéficier d'une rénovation majeure. Cette rénovation revêt une grande importance pour garantir l'accès à cette installation de recherche souterraine unique au cours des prochaines décennies.

EURIDICE a fait appel à trois entrepreneurs pour effectuer les travaux de rénovation. Il s’agit de Swinnen NV à Balen, Spie Belgium à Geel et Thyssen Schachtbau, en Allemagne. Ces entrepreneurs assureront les travaux d'infrastructure en surface, les installations techniques telles que l'électricité et le HVAC, autrement dit le chauffage, la ventilation et la climatisation et le remplacement de l'installation d'extraction et la rénovation du puits. Les travaux sont financés par l’ONDRAF, et leur coût total est estimé à plus de 7 millions d'euros.

Les entrepreneurs ont commencé à ôter l'ancienne installation d'extraction au début du mois de février dernier. L’emblématique tour verte, caractéristique d'EURIDICE depuis les années 1980, a été abattue et une installation d'extraction temporaire a été placée dans le puits pour la durée des travaux. La paroi de béton sera réparée là où cela s’avère nécessaire et toutes les conduites techniques seront remplacées.

Les travaux du puits ont connu une interruption temporaire en raison de la crise du coronavirus. La nouvelle installation d'extraction devrait être opérationnelle d’ici moins d’un an. HADES ne sera pas ouvert aux visiteurs pendant les travaux. Nous espérons pouvoir rouvrir dès que possible l’installation souterraine aux visiteurs afin de leur exposer le programme de recherche sur le stockage géologique. Ce dernier se poursuit en effet sans relâche.  La rénovation du puits 1 et de l'installation d'extraction ouvre un nouveau chapitre dans l’histoire de HADES et d’EURIDICE.  « En ce sens, les travaux de rénovation représentent à la fois un symbole de l'engagement renouvelé des deux membres du GIE EURIDICE, l'ONDRAF et le SCK CEN, envers la recherche sur le stockage géologique », déclare Peter De Preter, directeur du GIE EURIDICE

 

La rénovation en 7 étapes

7 stappen

Étape 1 : Démontage de la cage et du câble

Tout d'abord, la cage d’extraction et le câble sont extraits du puits.

Étape 2 : Démolition du chevalement

Vient ensuite la démolition du chevalement, de la salle des machines et du local de distribution d'électricité. Les entrepreneurs commencent par les travaux de terrassement pour préparer le terrain du nouveau bâtiment de surface, pour ensuite placer une installation d'extraction temporaire afin de pouvoir effectuer les travaux de maintenance.

Étape 3 : Démantèlement du puits

L'échelle à cage et les utilitaires (dont l'électricité, la ventilation, les câbles « data », l'eau et l'air comprimé) sont démontés, de même que les conducteurs de la cage d’extraction.

Étape 4 : Réparation du béton

La paroi de béton est nettoyée au jet et réparée aux endroits où cela s’avère nécessaire.

Étape 5 : Placement de nouvelles conduites dans le puits

Les entrepreneurs installent de nouveaux conducteurs pour la cage principale et de secours, tirent des câbles électriques et de données, posent de nouvelles conduites d'air comprimé et d'eau à haute pression et remplacent le conduit de ventilation.

Étape 6 : Nouveau bâtiment de surface

Pendant que les travaux dans le puits suivent leur cours, les entrepreneurs construisent le nouveau bâtiment de surface. Celui-ci remplacera les deux hangars et les prémunira du gel en y insufflant l'air issu de la ventilation du puits.

Étape 7 : Mise en place de l’installation d'extraction

Les entrepreneurs placent la nouvelle installation d'extraction: la machine qui pilotera ladite installation, le câble auquel sera suspendue la cage d’extraction, et la tour qui portera l'ensemble. Une fois l’ensemble installé, la cage sera fixée au câble et les essais pourront démarrer.