L’expérience PRACLAY conforme aux prévisions scientifiques et techniques

Bulletin n°3

Depuis novembre 2014, le GIE EURIDICE mène une expérience de chauffe à grande échelle dans la galerie PRACLAY du laboratoire souterrain HADES à Mol. Objectif : étudier l’impact de la chaleur dégagée par le stockage de déchets radioactifs de haute activité sur l’argile de Boom. En un peu plus de trois ans de fonctionnement, le dispositif expérimental complexe s’est avéré extrêmement robuste au niveau technique. Le système de chauffe, doté de fonctions de contrôle et de visualisation, est entièrement opérationnel ; la structure obturant la partie chauffée et pressurisée, fonctionne comme prévu ; et la paroi de la galerie en béton est restée stable. Aucune évolution anormale n’a été observée sur le plan scientifique et les observations confirment et étayent les connaissances existantes sur le comportement de l’argile. Cette expérience démontre que les propriétés de l’argile ne changent pas de façon significative lors d’une augmentation de température et qu’elles restent favorables au confinement des déchets de haute activité. Ces résultats intermédiaires sont essentiels pour le programme de recherche de l’ONDRAF en matière de stockage géologique des déchets radioactifs.

Deuxième rapport

La température visée de 80°C au contact de la paroi de la galerie en béton avec l’argile a été atteinte en août 2015, un peu moins de dix mois après le lancement de l’expérience PRACLAY. C’est à ce moment qu’a démarré la phase stationnaire de chauffe à 80°C, qui s’étalera sur une période de dix ans.

Les principaux résultats de mesure de la phase de lancement et des deux premières années de la phase stationnaire de chauffe ont été rassemblés dans un deuxième rapport technico-scientifique, « The PRACLAY Heater test after two years of the stationary phase ». Dans ce rapport, EURIDICE procède à une première évaluation des objectifs de l’expérience, en comparant les observations avec les modèles de calcul réalisés antérieurement. Le rapport, uniquement disponible en anglais, peut être téléchargé ici. Vous pouvez également en demander un exemplaire papier via l’adresse info@euridice.be.

Cover bulletin PRACLAY

Évolution de la température dans l’argile

Afin d’étudier les changements dans l’argile à la suite de l’augmentation de la température, les chercheurs ont installé des instruments de mesure dans un réseau de forages autour de la galerie PRACLAY. Le graphique ci-dessous représente l’évolution de la température depuis le lancement de l’expérience le 3 novembre 2014. Les températures présentées ont été mesurées le long d’un forage vertical (ligne jaune sur l’illustration) de la galerie chauffée. La température mesurée confirme les modèles existants.

Au cours des prochaines années, la chaleur continuera à se propager dans l’argile et des changements de température seront observés à plus grande distance par rapport à la zone chauffée. Ces nouvelles données permettront aux chercheurs d’affiner davantage les modèles de calcul et les connaissances sur le comportement de l’argile.

Distance et température

Illustration - Les points sur les courbes pointillées représentent la température (T) de l’argile en fonction de la distance par rapport à la galerie. Ces mesures ont été prises dans un forage vertical de 20 mètres de long (ligne jaune sur l’illustration). Au début, la température naturelle était inférieure à 17°C (courbe bleue). Le 19 août 2015, la température visée de 80°C au contact entre la galerie et l’argile a été atteinte (courbe rouge). Depuis lors, la température au contact avec l’argile est constante. Dans l’argile, la température continue d’augmenter avec le temps. La courbe orange représente la situation à la fin de 2017.

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’expérience PRACLAY, n’hésitez pas à lire notre première newsletter.