Coopération nationale et internationale

La coopération nationale et internationale est un pilier du programme RD&D du GIE EURIDICE.

Maintes études et expériences sont menées en coopération directe avec des partenaires externes, tels que des bureaux d’études, des universités et autres équipes de recherche. Le GIE EURIDICE dispose en outre d’un réseau au sein duquel les coopérations se présentent sous la forme de recherches doctorales et postdoctorales effectuées dans des universités et des centres de recherche belges et étrangers. L’approche coopérative permet de créer une coopération durable, qui dépasse les domaines d’expertise de l’équipe d’EURIDICE même.

Il existe également une étroite coopération avec le groupe d’expertise Déchets et Stockage du SCK•CEN qui possède une vaste connaissance et une grande expertise dans divers domaines de recherche (comportement des matériaux dans lesquels sont confinés les déchets, migration des matières radioactives dans l’argile…) basées sur de nombreuses expériences menées dans le laboratoire souterrain HADES.

Une dimension importante de la coopération internationale se situe au niveau européen. Cette coopération est organisée par la Commission européenne depuis les années 1980, par le biais de programmes-cadres de recherche et de développement. EURIDICE a assuré la coordination du projet TIMODAZ (2006-2010) et a prêté son concours, plus récemment, au projet MoDeRn (2009-2013) en matière de surveillance.

La création en 2009 de la Technology Platform Implementing Geological Disposal (IGD-TP) a donné le jour à une nouvelle forme de coopération européenne qui définit de nouvelles priorités communes en Europe pour la recherche et le développement dans le domaine de la réalisation d’un stockage en profondeur. EURIDICE est membre de cette plate-forme technologique.

Het ondergrondse laboratorium HADES maakt ten slotte ook deel uit van het IAEA-netwerk van ondergrondse onderzoeksfaciliteiten en wordt erkend als "Center of excellence in training and demonstration in underground research facilities".

Enfin, le laboratoire souterrain HADES est également affilié au réseau des installations de recherche souterraines de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) et est reconnu en tant que « Center of excellence in training and demonstration in underground research facilities ».